analyse de la pollution de l'air intérieur - Ethera

  • Version française
  • English version
  • Twitter
  • Facebook

Prévenir les risques : le formaldéhyde

Le formaldéhyde, un danger pour la santé

Le formaldéhyde est un des principaux polluants intérieurs. Omniprésent dans les environnements domestiques et professionnels, on le trouve sous forme gazeuse (aussi appelé le méthanal) ou en solution aqueuse (le formol).

Une substance très répandue

Présente de façon naturelle dans notre environnement, le formaldéhyde entre dans la composition d’un nombre croissant de produits manufacturés. Les applications multiples mettent le formaldéhyde au cœur de nombreux secteurs d’activités : 

  • Le bois : panneaux de particules, contreplaqués, lamellés collés, charpentes…
  • Construction : matériaux d’isolation
  • Papeterie : papiers couchés
  • Agriculture : engrais retard
  • Milieux hospitaliers : bactéricide, fongicide,
  • Cuir : agents de tannage
Et aussi, dans notre quotidien, dans les produits abrasifs, les parquets, les détergents, les cosmétiques, les colles, certaines peintures, les superplastifiants pour béton et plâtres, le formica, comme conservateur de nourriture animale et même dans l’industrie agro-alimentaire ou la composition de médicaments. 

Un risque avéré

En 2004, le Centre International de Recherche sur le Cancer classe le formaldéhyde comme cancérigène de catégorie 1. La Direction générale du travail avec l’Institut de veille sanitaire recense des risques de pathologies respiratoires, d’affectations cutanées, de troubles cognitifs et de cancers.
Une exposition massive  peut entraîner des troubles de santé tels que asthme, allergies, lésions graves des voies respiratoires, ulcérations sévères du système digestif, cancer du nasopharynx, et aussi des symptômes de fatigue, maux de tête troubles du sommeil et des effets neurologiques.

Prévenir les risques

En France le Ministère du Travail fixe des valeurs limites d’exposition professionnelle (VLEP) à ne pas dépasser dans l’air des lieux de travail. Des valeurs guides règlementaires existent également pour les établissements recevant du public.
Pour se protéger des effets irritants du formaldéhyde, la première mesure de prévention consiste à réduire son exposition.
Le respect des valeurs limites sera d’abord garanti par une mesure fiable de l’air intérieur.

La solution Ethera : la qualité de la mesure au service de la santé

Certains secteurs professionnels sont particulièrement exposés. Mais avec la pollution de l’air intérieur induite par l’émission de certains matériaux , le formaldéhyde touche tout le monde, au domicile, sur les lieux de travail, dans l’industrie comme dans les services.
Ethera propose les kits de diagnostic Profil’air, solutions simples, fiables et performantes pour mesurer la teneur en formaldéhyde, étape indispensable à la prévention des risques.

Repères


Pour la protection des travailleurs exposés :
Les VLEP :
- VLCT : 1ppm
- VME : 0.5ppm

Pour la qualité de l'air intérieur :
Une valeur supérieure à 50µg/m3 n’est pas compatible avec une exposition humaine de longue durée dans un établissement scolaire ou préscolaire ou dans un habitat . L’objectif est, à terme d’atteindre 10µg/m3, la valeur guide préconisée par l’Anses.